Comprendre la radiothérapie

Espace Pro Pro Annuaire Annuaire Prendre rendez-vous RDV Accès au Centre Accès Patients étrangers International

La radiothérapie est un traitement souvent utilisé en cancérologie. Elle utilise les rayonnements ionisants, exactement comme la radiologie diagnostique (radiographie pulmonaire, scanner, etc.), mais à plus forte dose. Cette dose est mesurée en Grays (Gy).

Les principes de la radiothérapie


Les deux principes fondamentaux de la radiothérapie sont :

  • de délivrer la dose suffisante à l’organe concerné soit après le retrait de la tumeur (chirurgie) soit sur la tumeur en place de manière à la détruire,
  • d’épargner au mieux les tissus sains environnants (peau, muscles, mais également organes nobles tels que le foie, le tube digestif, etc).

A quoi sert la radiothérapie ?

Elle peut être réalisée à visée curative, dans une optique de guérison

  • soit en association à d’autres traitements, le plus souvent après chirurgie. Elle sert alors à diminuer le risque de récidive.
  • soit de manière exclusive (plus ou moins associée à une chimiothérapie concomitante). Elle permet alors de détruire directement et complètement la tumeur, sans chirurgie.

Elle peut être réalisée à visée palliative, symptomatique

Elle permet alors de traiter localement une ou plusieurs lésions cancéreuses qui n’ont pu être opérées, avec comme objectif une amélioration d’un symptôme causé par ces lésions.

On différencie la radiothérapie :

  • Pour diminuer les douleurs (radiothérapie à visée antalgique), généralement en quelques séances sur deux semaines, réalisées sur une lésion douloureuse.
  • Pour récupérer ou éviter une paralysie (radiothérapie décompressive), en quelques séances sur deux semaines également, réalisées sur une lésion comprimant la moelle épinière ou une racine nerveuse.
  • « De clôture » lorsque quelques lésions tumorales grossissent malgré un traitement par chimiothérapie. Cette radiothérapie est alors le plus souvent très ciblée (radiothérapie stéréotaxique).

Dans tous les cas, la dose délivrée et le nombre exact de séances est calculé au cas par cas.

Comment se déroule une radiothérapie ? Quelles sont les différentes techniques ?

La radiothérapie est dite EXTERNE, quand la source de rayonnements ionisants est située à distance du patient. Elle nécessite de réaliser un scanner de repérage dans le service de radiothérapie, qui permettra de cibler les rayons sur la zone à traiter.

Plusieurs techniques différentes sont disponibles :

  • Radiothérapie conformationnelle classique,
  • Radiothérapie stéréotaxique (Cyberknife ®),
  • La Protonthérapie.

Une fiche plus détaillée existe pour chacune des techniques de radiothérapie citée.

La radiothérapie est dite INTERNE, quand la source de rayonnements ionisants est située directement dans la zone à traiter.
On distingue :

  • l’Intrabeam ®,
  • La Curiethérapie.

Une fiche plus détaillée existe pour chacune des techniques de radiothérapie.

Contraintes techniques, mesures de sécurité

L’étude des effets biologiques des rayonnements ionisants montre que tout sous-dosage au-delà de 5% accroit les risques de récidive du cancer alors qu’un surdosage supérieur à 5 % est susceptible d’entraîner des complications cliniques sévères. Les physiciens, les médecins radiothérapeutes et les manipulateurs de radiothérapie travaillent ensemble pour s’assurer de la sécurité et de l’efficacité du traitement.

Le traitement par radiothérapie est un traitement personnalisé, adapté à l’anatomie de chaque personne et à chaque type de tumeur. Il peut parfois être nécessaire d’immobiliser une partie du corps dans un moule fait sur mesure. Le scanner est dans tous les cas réalisé dans la position qui sera utilisée à chaque séance. De sorte, le paramétrage de l’appareil (qui sera fait à partir de ce scanner) correspond bien à la position réelle du patient quand il réalise ses séances.

Chaque traitement est validé par un médecin et un physicien avant le début des séances.

La bonne installation du patient sur l’appareil de traitement est contrôlée plusieurs fois par semaine par le biais de radiographies (ou de scanners) réalisés juste avant la séance. De la même manière, la dose délivrée au cours d’une séance est également contrôlée par le biais d’un capteur posé sur le patient.

Quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires dépendent de la zone traitée, de la technique employée et de la dose utilisés. Ils surviennent uniquement au niveau de la zone du corps qui reçoit les rayons (en superficie et en profondeur), et jamais à distance. Ils vous seront détaillés lors de la consultation initiale.

On différencie deux types d’effets secondaires :

  • Ceux qui surviennent pendant la radiothérapie, et qui disparaîtront spontanément dans les semaines qui suivent celles-ci.
  • Ceux qui surviennent après la radiothérapie, et qui ne disparaîtront pas spontanément. Ils peuvent apparaître des années après la fin de la radiothérapie.

Voici quelques effets secondaires courants, à titre d’exemple :

PEAURougeurs, sensations d’échauffement parfois douloureux. La protection solaire est de mise (écran total pendant et toute l’année qui suit la fin de la radiothérapie).
CHEVEUX et POILSPerte partielle ou totale ; au niveau de la tête, la perte des cheveux est souvent difficile à supporter sur le plan psychologique et peut être compensée par le port de foulard ou d’une prothèse capillaire.
PARTIE BASSE DU VENTRE et BASSINDiarrhée, mal de ventre, envie fréquente d’uriner, etc.
TRONCToux, expectorations, mimant une bronchite virale.

N’utilisez aucune crème et aucun médicament sans l’accord du service radiothérapie, par risque de majoration des effets secondaires.
Parlez-en à l’équipe, des solutions vous seront proposées.

Pour aller plus loin

Un site internet

Le site internet de notre service de Protonthérapie
https://normandie-protontherapie.fr/

Une vidéo

Radiothérapie du sein par Intrabeam (R)

Page précédente Sommaire Page suivante
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt