Curiethérapie

Curiethérapie
Espace professionnels de santé Pro Annuaire Annuaire RDV RDV Accès au Centre Accès Patients étrangers Etrangers

Consultations externes

Secrétariat

  • Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 17h
  • Téléphone : 02 31 45 51 07
  • Lieu : au rez-de-jardin (RDJ), dans le service de Radiothérapie

L’équipe

  • Chef de service : Pr Jacques BALOSSO
  • Chef d’unité de curiethérapie : Dr Marlon SILVA
  • Cadre de santé : Magali MICAUD
  • Oncologues radiothérapeutes : Dr Delphine LEROUGE, Dr Marlon SILVA

Hospitalisation

Hospitalisation conventionnelle

  • Ouverture: service fonctionnant 24 h/24
  • Aucune visite autorisée
  • Secrétariat d’hospitalisation : du lundi au vendredi, de 8h30 à 16h30 : 02 31 45 51 41
  • Bureau infirmier : 02 31 45 50 50 postes 53.72
  • Lieu : 7e étage, en secteur protégé

Missions

Le service traite différents cancers par une technique particulière de radiothérapie que l’on appelle la curiethérapie. Il s’agit de placer la source de rayonnement qui traite la maladie au contact de celle-ci ou même à l’intérieur de la tumeur, pour ainsi améliorer la répartition de la dose. Cette technique permet en effet d’épargner presque complétement les tissus sains situés autour de la tumeur et d’augmenter fortement la dose que l’on peut administrer à la tumeur.

La curiethérapie permet de traiter des cancers de la prostate au stade localisé, de manière exclusive, ou bien de venir en complément d’une radiothérapie externe pour les cancers gynécologiques (col, corps de l’utérus, vagin) ; elle permet aussi de traiter certains cancers de la peau (visage, mains, etc.). Il existe encore d’autres indications.

Il s’agit de traitements habituellement brefs qui peuvent être réalisés en ambulatoire ou au cours d’une hospitalisation de quelques jours. La mise en place des dispositifs permettant l’introduction des sources d’irradiation est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale ou rachianesthésie.

Offre de soins et Expertise

Curiethérapie par grains d’iode 125 des cancers de la prostate localisés de bon pronostic, en alternative à la chirurgie ou la radiothérapie externe. Mise en place des sources dans la prostate sous anesthésie général au cours d’une hospitalisation de 48h.

Curiethérapie haut débit de dose pour les cancers de la prostate de pronostic intermédiaire en complément d’une radiothérapie externe. Séance unique sous anesthésie général en 48h d’hospitalisation.

Curiethérapie pour le traitement de rattrapage de rechutes locales non métastatiques de cancers de la prostate traités initialement par radiothérapie externe. Deux applications à une ou deux semaines d’intervalle de curiethérapie haut débit de dose, avec à chaque fois, 48h d’hospitalisation.

Curiethérapie des cancers localisés de la verge en alternative à une chirurgie d’exérèse non conservatrice.

Curiethérapie haut débit de dose en 4 fractions par applicateur endovaginal personnalisé pour les cancers du col de l’utérus. Ce traitement est réalisé en hospitalisation brève deux semaines après la chimio-radiothérapie externe qui débute nécessairement le traitement de cette maladie.

Curiethérapie haut débit de dose du fond vaginal en 4 fractions par applicateur endovaginal standardisé après hystérectomie pour un cancer du corps de l’utérus. Traitement ambulatoire sous forme de séances.

Curiethérapie vaginale de rattrapage après colpo-hystérectomie pour un cancer du corps utérin ou du vagin. Le traitement est réalisé par un applicateur personnalisé. Le nombre de séances est variable selon les cas au cours d’une semaine d’hospitalisation. La mise en place se fait sous anesthésie générale.

Diverses localisations des cancers de la peau de faible étendu (visage, mains) sont traitées par curiethérapie haut débit de dose en applications répétées. Cette technique recourt à des applicateurs personnalisés fabriqués en impression 3D pour chaque patient.

L’unité de curiethérapie du Centre François Baclesse est la seule unité dédiée à cette technique en Normandie.

Equipements du service

  • Projecteur de source de curiethérapie à haut débit de dose (HDD)
  • Un équipement pour la mise en place de grains d’iode 125 pour la prostate
  • 4 lits d’hospitalisation de curiethérapie dans le service d’Hospitalisation conventionnelle du 7e étage

Résultats

Données d’activité

  • Nombre de séances de curiethérapie : environ 650 par an
  • Nombre de consultations de curiethérapie : environ 95 par an
  • Pour environ 240 patients traités par an

Axes de recherche / Projets

Au niveau local/régional : Unité de curiethérapie du Centre François Baclesse et UCP impliquées (Urologie, Gynécologie, Dermatologie) :

  • Développement des applicateurs complexes personnalisés par impression 3D basée sur l’imagerie 3D du scanner.
  • Recherche sur les facteurs prédictifs pour l’optimisation des traitements (amélioration de la balance bénéfice/ risque).
  • Développement de l’irradiation partielle du sein par la curiethérapie.

Formations dispensées

En formation initiale : l’unité accueille des personnes en cours de formation dans tous les métiers impliqués en curiethérapie : manipulateurs, infirmiers, physiciens-médicaux, jeunes médecins en cours de spécialisation en oncologie-radiothérapie…. Des cours sont dispensés en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) et en Institut de Formation des Manipulateurs en électroradiologie médicale (IFMEM).

En formation continue : la curiethérapie est une activité très spécialisée parfois mal connue qui peut donner lieu à des actions de formations ou d’information dans le cadre des actions didactiques du Centre.

Sommaire Protonthérapie
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt