Accueil Actualités Baclesse s'abonne à l'artothèque de Caen

Baclesse s’abonne à l’artothèque de Caen

2 Fév. 2024

Information
Œuvres d'art accrochées dans le couloir des consultations centralisées du Centre Baclesse de Caen.
Espace professionnels de santé Pro Annuaire Annuaire RDV RDV Accès au Centre Accès

Bientôt… vous pourrez admirer 10 œuvres d’art, renouvelées tous les 4 mois, dans le couloir des consultations centralisées.

Qu’est-ce qu’une artothèque ?

Une artothèque est une structure de diffusion de l’art contemporain dotée d’une collection d’œuvres d’art originales, enrichie chaque année et prêtée à un large public (particuliers, établissements scolaires, associations, entreprises, collectivités…), à la manière dont une bibliothèque prête des livres et diffuse la lecture.

Elle soutient également les artistes à travers des expositions, des résidences de création, des éditions, etc. L’artothèque est un outil culturel permettant d’offrir une rencontre privilégiée et directe entre une œuvre d’art et des individus, rencontre étayée par un travail de médiation.

Pourquoi de l’art à l’hôpital ?

L’hôpital se présente comme un territoire de mixité sociale et d’effervescence. Ouvrir l’hôpital à la culture, c’est faire en sorte que des artistes puissent y présenter leurs œuvres, mais c’est également offrir aux patients des modes d’expression privilégiés, garantis par la qualité artistique et culturelle des actions engagées.
Patients, proches et personnel, chacun, quelles que soient ses conditions sociales, peut désormais avoir accès à l’art.

« Cette fenêtre ouverte sur l’esthétique et l’émotion peut contribuer à faire naître un désir d’art et de culture et par là aider à retrouver l’énergie et les forces de vivre nécessaires pour lutter. » expliquait Frédéric Mitterand, lors des 10 ans du programme « Culture à l’Hôpital ».

Date de publication :
Date de dernière mise à jour :
Partager cette page
Baclesse lance une étude sur la période de rétablissement après un cancer gynécologique Sommaire Vagues de Nacre remet 7 500 € pour financer un second appareil de photobiomodulation
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt