Profitez du soleil en toute sécurité

Espace professionnels de santé Pro Annuaire Annuaire RDV RDV Accès au Centre Accès

Le soleil est à la fois notre meilleur ami et notre pire ennemi. Il est indispensable à la vie et est bénéfique pour notre santé ; toutefois sans quelques précautions et bonnes attitudes, ses effets peuvent devenir dangereux.

Les gestes simples et efficaces pour se protéger

Les effets positifs du soleil sont incontestables : apport de vitamine D, amélioration du moral et du bien-être général… Toutefois, il ne faut pas négliger les effets négatifs : le risque accru de cancers cutanés dont certains très agressifs, le photovieillissement de la peau, les allergies solaires.

Voici quelques conseils de prévention :

Evitez le soleil entre 12h et 16h

C’est au milieu de la journée, (en France métropolitaine de mai à fin aout), que les rayons solaires sont les plus intenses, donc les plus dangereux. Il est alors préférable de rechercher l’ombre dans toutes les activités de plein air en été.
Il est essentiel d’éviter les coups de soleil.

ATTENTION !
> À la plage : le parasol est utile mais il ne protège pas intégralement des rayons du soleil.
> Si vous travaillez en extérieur : soyez vigilants à ne pas laisser votre peau sans protection.
> Cabines de bronzage : il est recommandé d’éviter l’exposition aux UV artificiels de ces cabines.

Portez un tee-shirt, des lunettes, une casquette ou un chapeau

Les vêtements sont une véritable barrière qui protège le mieux des rayons ultraviolets (UV). Il est conseillé de :

  • porter des vêtements limitant les parties découvertes du corps (haut à manches longues, pantalon léger…) ;
  • protéger ses yeux, visage et cou avec un chapeau à bords assez larges ;
  • porter des lunettes de soleil enveloppantes avec filtre anti-UV (norme CE, catégorie 3 ou 4).

Appliquez régulièrement de la crème solaire

La crème solaire doit être appliquée sur toutes les parties du corps non couvertes par les vêtements.

Utilisez de préférence une crème solaire avec un indice à haute protection : indice 30 ou 50.
Toute crème avec un indice inférieur à 30 n’a aucun effet protecteur, donc aucune utilité.

Pour garantir l’efficacité des protections, il est nécessaire de renouveler les applications toutes les 2 heures et après chaque baignade.

ATTENTION !
Ce n’est pas parce que vous mettez de la crème solaire que vous pouvez vous exposer plus longtemps et aux heures où les UV sont les plus intenses.
Le seul et unique écran total est le vêtement.

Protégez les enfants, c’est primordial !

Jusqu’à la puberté, la peau et les yeux sont fragiles et plus sensibles aux UV. C’est pourquoi :

  • Les enfants entre 0 et 3 ans ne doivent pas être exposés au soleil.
  • Les enfants et les adolescents doivent se protéger en portant : vêtements, chapeau, lunettes et produits solaires.

Les coups de soleil et les expositions répétées pendant l’enfance sont une cause majeure du développement des cancers cutanés à l’âge adulte.

Les risques de cancers cutanés

Les risques concernent tout le monde. Toutefois nous ne sommes pas tous égaux face au soleil.

Vous devez être particulièrement prudent et vous protéger si…

Vous avez eu :

  • Des coups de soleil pendant l’enfance et/ou l’adolescence et/ou une exposition prolongée au soleil.

Vous avez :

  • Des antécédents de cancers cutanés dans votre famille,
  • Une peau claire, les yeux clairs, des cheveux roux et blonds (Votre phototype)
  • Des grains de beauté (+ de 50)
  • Un traitement médical ou des médicaments qui peuvent vous rendre « photosensible », c’est-à-dire plus sensible aux coups de soleil.

Quel est votre phototype ?

Le connaitre vous permet de mesurer votre niveau de risque dû au soleil.
Plus votre phototype est faible et plus il faut vous préserver du soleil.

Phototype IPeau très blanche, cheveux blonds ou roux, yeux bleus/verts – Vous ne bronzez jamais et attrapez très facilement des coups de soleil.
Phototype IIPeau claire, cheveux blonds, roux ou châtains, yeux verts/marrons – Vous bronzez à peine et attrapez facilement des coups de soleil.
Phototype III> A : peau claire, cheveux clairs ou châtains, yeux clairs – Vous pouvez attraper des coups de soleil et vous bronzez progressivement.
> B : peau moyennement claire, cheveux châtains ou bruns, yeux marrons – Vous attrapez occasionnellement des coups de soleil et vous bronzez.
Phototype IV Peau mate, vous bronzez facilement, sans prendre des coups de soleil.
Phototype VPeau mate, très foncée.

Liens entre cancers et UV

Au soleil, nous sommes exposés à deux types de rayons UV :

  • Les UVA : capables de pénétrer profondément dans la peau. Ils sont responsables de son vieillissement (photovieillissement).
  • Les UVB : principaux responsables des coups de soleil. Ils sont près de 1 000 fois plus puissants que les rayons UVA.

On parle d’un « indice UV » pour mesurer l’intensité de ce rayonnement : plus il est élevé, plus il est nécessaire de se protéger du soleil et de ne pas y rester trop longtemps, même sous un ciel nuageux ou en cas de brouillard.

Les expositions longues et intenses aux UV agressent les cellules cutanées et peuvent provoques des dégâts irréversibles.

Le nombre de cas de mélanome a presque été multiplié par 5 en moins de 30 ans.
+ de 80 % des cancers cutanés sont liés à des expositions excessives au soleil.
(source : CIRC 2018)

On sait aujourd’hui que les UVA (photovieillissement) comme les UVB (coups de soleil) augmentent le risque des deux cancers cutanés :

  • Les carcinomes cutanés, les plus fréquents.
    Ils ont la forme d’un petit bouton ou d’une croûte blanche. Ils sont le plus souvent liés à des expositions solaires constantes au cours de la vie. Ils peuvent être opérés dans la majorité des cas.
  • Les mélanomes cutanés, bien plus graves.
    Ces tumeurs malignes ressemblent le plus souvent à des grains de beauté, mais avec des formes ou des couleurs anormales, et peuvent rapidement créer des métastases.

90 % des cancers de la peau peuvent être guéris s’ils sont détectés tôt
(Source : INCa)

Dépistage des cancers cutanés

Une fois par an, il est recommandé de faire examiner votre peau par un dermatologue.
Si vous détectez une anomalie :

  • un grain de beauté qui change de forme, de taille, de couleur ou d’épaisseur
  • une tache ou tout changement sur votre peau
  • un bouton qui ne guérit pas.

Rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre dermatologue.

Date de publication :
Date de dernière mise à jour :
Page précédente Sommaire Page suivante
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt