Accueil Actualités Le bilan des dons 2023 est publié !

Le bilan des dons 2023 est publié !

7 Mai. 2024

Solidarité
Le bilan des dons 2023 est publié !
Nous soutenir Nous soutenir Espace professionnels de santé Pro Annuaire Annuaire RDV RDV Accès au Centre Accès

Votre générosité est une arme puissante contre le cancer. Vous jouez un rôle essentiel dans notre lutte contre cette maladie, car grâce à votre soutien, nous pouvons continuer à accélérer la recherche contre le cancer et offrir aux patients l’espoir d’un avenir meilleur.

Bilan des dons 2023

Graphique montrant l'origine des financements de la recherche au Centre Baclesse en 2023.
Origines des financements de la recherche au Centre Baclesse

En 2023, vous étiez plus de 7 000 donateurs (associations, particuliers, entreprises…) pour soutenir nos projets de recherche et de soins qui visent à :

  • Favoriser le dépistage
  • Trouver de nouveaux traitements
  • Améliorer la qualité de vie pendant et après le cancer

6 projets financés grâce aux dons

1. Vers une médecine personnalisée : l’essai clinique « TRIPLEX »

Chercheuse du Centre Baclesse de Caen qui travaille sur l'essai clinique TRIPLEX.

En 2023, nous avons lancé l’essai clinique TRIPLEX avec des organoïdes tumoraux provenant de patientes atteintes d’un cancer du sein triple négatif.
Cet essai vise à tester différents traitements sur les organoïdes afin de déterminer le plus efficace, de prédire la réponse aux traitements et de mettre en place des protocoles de médecine de précision.
Un an plus tard, 37 patientes sont incluses dans ce protocole de recherche.
Les premiers résultats sont prometteurs, et nos espoirs se portent sur la mise en place d’une médecine personnalisée pour chaque patiente.

2. FrOG: Une meilleure prise en charge des cancers dits « héréditaires »

Le projet FrOG – French OncoGenetics Database a reçu, en novembre 2023, le prix Unicancer de l’innovation dans la catégorie « digital/data au service du patient ».
Le diagnostic des prédispositions génétiques aux cancers, tels que le sein, l’ovaire, et colon, repose sur le séquençage de divers gènes pour trouver des variants génétiques responsables d’un risque accru de cancer. Chez 10 % des patients, le variant ne peut pas être classé et reste de signification clinique incertaine, ce qui rend les diagnostics difficiles.

FrOG est la base de données française d’oncogénétique. Les biologistes médicaux partagent ainsi leur expertise et améliorent les diagnostics de prédispositions génétiques aux cancers et l’accès à certaines thérapies ciblées.

Remise de chèque du Prix Unicancer de l'Innovation pour le projet FROG

3. Protéger les populations : études des facteurs de risques professionnels

L’équipe de recherche en épidémiologie de Baclesse travaille sur les facteurs de risque professionnels de cancers.
Plusieurs avancées en 2023 :

  • Les données de la cohorte AGRICAN associées aux cohortes des Etats-Unis et de Norvège, ont montré
    un excès de risque de lymphome de Hodgkin suite à des expositions à des insecticides de la famille des
    pyréthrinoïdes.
  • Le programme PESTEXPO montre que le niveau d’exposition au glyphosate chez les jardiniers et les paysagistes professionnels est supérieur à celui que prédisaient les modèles d’homologation de ce pesticide.
  • Le projet PROPOUMON montre la faisabilité d’un repérage systématique à l’hôpital des cancers broncho-pulmonaires d’origine professionnelle permettant leur mise en visibilité et leur reconnaissance en maladie professionnelle.
En savoir +
Agrican

4. Le dispositif Dyn’R®

Dispositif Dyn'r du Centre Baclesse

En novembre 2023, le Centre Baclesse a pu acquérir le « DYN’R® ».
Cet équipement est employé pour traiter les tumeurs mobiles (situées au niveau du thorax ou de l’abdomen) par protonthérapie.
Le système Dyn’R® est un dispositif de contrôle respiratoire. Pendant la séance de radiothérapie, le patient bloque sa respiration quelques secondes. Ceci permet d’appliquer le traitement au plus près des limites de la tumeur, réduisant les doses inutiles au patient.

5. La photobiomodulationpour réduire et prévenir certains effets secondaires des traitements

Depuis juillet 2023, la photobiomodulation est proposée au Centre Baclesse aux patients traités par radiothérapie ou par radio-chimiothérapie pour un cancer ORL, en préventif et curatif selon l’intensité des réactions au traitement.
Cette technique de soin utilise la lumière infra-rouge afin d’atténuer certains effets secondaires des traitements contre le cancer. Non invasive, non douloureuse et sans effet de chaleur, elle a 3 effets majeurs : antalgique, anti-inflammatoire et cicatrisant. La réduction de ces effets secondaires est associée à une meilleure tolérance de l’irradiation, à une réduction de la prescription de médicaments, ainsi qu’à une amélioration globale de la qualité de vie.

La photobiomodulation au Centre Baclesse

6. Embellissement des espaces

Les dons d’une association ont permis d’aménager les salons d’attente en hôpital de jour d’oncologie, avec des chaises et des fauteuils confortables et modernes. Elle a également financé des fresques murales réalisées par l’artiste graffeur SoLiCe, dans les chambres « Adolescents et jeunes adultes ».

Fresque réalisée par l'artiste-graffeur SoliCe dans les chambres Adolescents et Jeunes Adultes du Centre Baclesse de Caen.
Fresque réalisée par l'artiste-graffeur SoliCe dans les chambres Adolescents et Jeunes Adultes du Centre Baclesse de Caen.

Date de publication :
Date de dernière mise à jour :
Partager cette page
Baclesse a participé à un atelier de la Fresque du climat ! Sommaire Baclesse participe au 15ème Congrès de la SFCO 2024
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt