Accueil Actualités Arrivée d'un nouvel accélérateur de radiothérapie : l'HALCYON

Arrivée d’un nouvel accélérateur de radiothérapie : l’HALCYON

27 Juin. 2022

Innovation
Livraison de l'HALCYON
Espace professionnels de santé Pro Annuaire Annuaire RDV RDV Accès au Centre Accès Patients étrangers Etrangers

Dans le contexte d’un ambitieux projet de restructuration comprenant le renouvellement de cinq de ses accélérateurs, le service de radiothérapie a accueilli le 13 juin 2022 son premier appareil HALCYON.

Particularités de l’HALCYON

Il s’agit d’un accélérateur de nouvelle génération qui permet la réalisation des traitements en modulation d’intensité, tout en offrant un maximum de confort aux patients.

Sa rapidité d’exécution et la qualité de son imagerie de repositionnement permettent de réaliser la séance de radiothérapie dans un temps record et donc de faciliter le vécu du traitement pour la personne soignée, quelle que soit la localisation de traitement.

Cette nouvelle technologie complète parfaitement notre parc innovant d’accélérateurs et permettra de mieux répondre à la radiothérapie adaptative, plus personnalisée tout au long du traitement, en fonction des modifications anatomiques du patient.

Mise en service prévue fin juillet 2022

La livraison de l’Halcyon dans un des bunker du service de radiothérapie étant achevée, l’équipe de Physique médicale du Centre travaille actuellement à son installation et à sa mise en service. C’est une étape clé, qui permet de vérifier le bon fonctionnement de l’appareil et de sécuriser son utilisation.

Tests de mise en service de l'HALCYON par l'équipe de Physique médicale

Les 26 et 27 juillet, le groupe des manipulateurs référents de l’HALCYON sera formé à sa prise en main et pourra accueillir, dès le 28 juillet 2022, quatre patients en traitement.
Le nombre de patients traités sur ce nouvel accélérateur sera progressif, pour atteindre un capacitaire final de 50 traitements par jour.

En mars 2023, le Centre accueillera son deuxième accélérateur HALCYON, une machine “miroir”, identique à la première. Le fait d’avoir des appareils identiques, qui fonctionnent en parallèle, facilite le travail au quotidien. Cela permet:

  • une répartition optimisée des patients sur les accélérateurs,
  • une gestion plus souple des contrôles qualité périodiques en garantissant une meilleure continuité des soins.
Date de publication :
Date de dernière mise à jour :
Partager cette page
Une délégation du Centre Baclesse à l’hôpital K d’Hanoï Sommaire Le Lions Club de Falaise remet un chèque de 11 000€ pour la recherche à Baclesse
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt