Accueil Actualités Baclesse lauréat du Prix Coup de coeur du DEF'IT d'Unicancer, le défi des interruptions de tâches

Baclesse lauréat du Prix Coup de coeur du DEF’IT d’Unicancer, le défi des interruptions de tâches

10 Nov. 2021

Information
Photo du film DEF'IT de l'équipe Pharmacie
Espace professionnels de santé Pro Annuaire Annuaire RDV RDV Accès au Centre Accès Patients étrangers Etrangers

Lors  du  Salon  SANTEXPO  2021,  l’équipe  Pharmacie  du  Centre  François  Baclesse  –  Caen  a  remporté  le  prix   Coup de cœur du DEF’IT, le Défi des Interruptions de Tâches décerné par Unicancer. Forte de sa réinterprétation de la chanson « Parle à ma main » de Fatal Bazooka, l’équipe de Baclesse a insisté sur le facteur humain dans l’interruption de tâche.

Remise du Prix coup de coeur DEF'IT sur le stand Unicancer à SantExpo
Remise du Prix Coup de coeur DEF’IT, sur le stand Unicancer, à l’équipe Pharmacie représentée par Rudy Rondeau (agent logistique), Angélique Léger, Ingrid Gentil et Julie Castel (préparatrices en pharmacie).

Début 2021, Unicancer, sous l’impulsion de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse, a proposé à tous les Centres de lutte contre le cancer (CLCC) de relever le défi de sensibiliser les professionnels aux risques liés aux interruptions  de  tâches.  Les  équipes  engagées  devaient  réaliser  des  vidéos  au  sein  des  services,  mettant  en  avant une situation risquée si elle est interrompue, et les mesures d’amélioration qui pourraient la prévenir.
Six Centres de lutte contre le cancer ont participé au DEF’IT : l’IUCT Oncopôle (Toulouse), le Centre Léon Bérard (Lyon),  l’Institut  de  Cancérologie  de  l’Ouest  (Angers/Nantes),  le  Centre  Antoine  Lacassagne  (Nice),  le  Centre  Henri Becquerel (Rouen) et le Centre François Baclesse (Caen).
«  Le  travail  de  fond  lié  aux  interruptions  de  tâches  doit  s’inscrire  dans  la  durée  et  remet  en  question  des  comportements tant individuels que collectifs. Aussi, notre parti‐pris pour Déf’IT a été de mettre en lumière le facteur  humain  avant  tout  facteur  organisationnel  ».  Notre  devise  était  :  «  Prendre  conscience  pour  comprendre… afin d’agir pour réussir ! », explique Fabienne Divanon, cheffe de service de la pharmacie du Centre François Baclesse.
« L’acculturation est certes un levier majeur mais n’est pas la seule réponse ; il nous faut à présent tester les outils proposés et peut‐être les adopter.
Au‐delà de l’émulation et de l’enthousiasme crées par ce challenge, le Déf’IT inter‐CLCC fut aussi un véritable intermède de légèreté et de cohésion contre la morosité liée à la crise sanitaire.
Décrocher un prix national est une grande fierté pour l’équipe Pharmacie !
» conclue‐t‐elle.

La vidéo est visible sur nos chaînes Youtube ou Viméo :

Date de publication :
Date de dernière mise à jour :
Partager cette page
Vaccination anti-grippale 2021: questions / réponses… Sommaire Baclesse signe la Charte Romain Jacob pour améliorer l’accès à la santé des personnes en situation de handicap
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt